Courrier à Madame CHAUDOIR Maire de Portiragnes (non accès au Festival du Vent aux FRE)

 

 

Hactions

Tel : 06 73 60 70 58

 

Mail : contact.hactions@gmail.com

 

 

 

 

 

 

 

Madame le Maire Gwendoline Chaudoir

 

Mairie

 

14 Boulevard Frédéric Mistral
34420 Portiragnes

 

 

 

Objet : accès au Festival du vent aux PMR

 

Montpellier le 08/09/19,

 

 

 

Madame le Maire,

 

Par la présente, je viens vous faire part de mon indignation quant aux manques d’aménagements pour rendre accessible à tous la plage de la Rivierette à Portiragnes.

 

Selon votre adjoint au tourisme Philippe Calas, que j’ai rencontré hier, voilà 6 ans que se déroule cet évènement du Festival du vent et vous ne pensez toujours pas à la possibilité d’accueillir des personnes en fauteuil électrique.

 

Je n’ai pas été tendre, polie mais ferme. Il ne veut pas se « faire engueuler en amont de tout échange », pense mieux savoir ce qui convient à une personne en situation de handicap en tant que Directeur d’école.

 

Autant vous le dire que je lui ai répondu, mais que j’attends les travaux.

 

Précisément, il méconnait la législation et parle de loi de 2015, alors que la loi du 11 février 2005 dite « Loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » prévoyait une date ultime d’application pour l’accessibilité, l’emploi etc. à la date du 1er janvier 2015.

 

Nous savons que les échéances ont été reportées, mais des calendriers précis devaient être déposés et plus aucune fête ne doit être proposée sans ces aménagements qui intègrent les personnes en situation de handicap.

 

Je le dis clairement, j’ai été outrée des propos tenus par cet adjoint qui au-delà du refus de voir le problème, a tenu des propos culpabilisant par rapport à mon fauteuil roulant électrique.

 

Je suis née en 1958 avec une maladie orpheline, j’ai appris à avoir du recul par rapport aux gens et à leur façon de s’exprimer, mais il est clair qu’une jeune personne récemment confrontée au handicap aurait pu être fracassée par ses dires.

 

Mon fauteuil électrique pèse 150 kg (il y a plus lourd, je suis de petite taille), je pèse 50 kg ;  donc oui, le tout est bien de 200 kg. Je ne demande pas à être portée, je demande à avoir accès.

 

Je ne suis ni un objet, ni un chien pour rester dehors.

 

Je suis une personne libre et égale en droits.

 

Je vous demande de me communiquer en retour les dates de mise en conformité de votre commune et tous les éléments que vous envisagez de mettre en œuvre pour que je puisse assister au Festival du vent 2020.

 

Par ailleurs, comme je suis une ancienne agent EDF-GDF et qu’il y a un centre de vacances sur votre commune et de nombreux campings, je vous demande que comptez-vous faire pour que désormais les vacanciers qui viennent à Portiragnes puissent profiter de leur séjour et accéder aux activités proposées.

 

Je vous remercie par avance pour votre réponse.

 

Je vous prie d’agréer, Madame le Maire, mes républicaines salutations.

 

 

 

                                                                                              Dominique MINANA

 

                                                                                              Présidente d’Hactions

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Site www.hactions.fr

 

Copie en centre de vacances CCAS de Portiragnes

 

Envoyé à tous les contacts de la presse de l’association Hactions

 

Publication sur Internet

 

Je n'irai pas voter pour Philippe Saurel aux élections municipales.

 

Je ne voterai pas Philippe Saurel aux élections municipales.

Il y en a assez de ce bureau de vote situé à 2km500 de mon domicile, avec des trottoirs dans un état lamentable, des carrefours dangereux, une montée très sérieuse avec des dos d’ânes…

Il y en a assez de voir des mairies de proximité inaccessibles aux personnes handicapées.

Il y en a assez de devoir tout penser bien en amont pour voter.

J'ai commencé par écrire un mail au GIHP le 16/05/19, qui m'a répondu dans la foulée que la journée n'était pas encore ouverte et de renouveler ma demande ultérieurement. Quelques jours plus tard, je renvoie le mail au GIHP, qui répond qu'ils réfléchissent à l'organisation et me répondront ultérieurement.

Ma vie ne se résume pas à vouloir exercer ma citoyenneté.

Ma vie n'est pas « oisive » et je ne suis pas née pour gérer les déficits d'organisation du système.

Donc vendredi, j'intervenais dans une journée de formation sur le handicap et mon téléphone était en mode silence.

En rentrant le soir, je vois que le GIHP a cherché à me joindre sans laisser de message.

Naïvement, je pense avoir une réponse par mail

Il n'en est rien, donc samedi matin je contacte le service transport du GIHP.

Le samedi, il n'y a qu'une astreinte qui ne peut pas répondre sur les programmations.

Je dois insister pour que la personne prenne mon numéro de téléphone et s'engage à m'apporter la réponse sur mon transport pour le vote.

Sentant que cela n'est pas gagné, je décide de téléphoner à la mairie. Le standard me passe le service élections.

La personne n'est pas vraiment dans l'écoute et me dit que c'est juste un problème de transport, de voir cela avec la métropole.

Me prévenant qu'à sa connaissance la Métropole est fermée le samedi.

Je téléphone et bien évidemment c'est fermé.

Dites-moi si je me trompe, c'est bien Philippe Saurel qui est à la fois, Maire et Président de la Métropole ?

En découpant les services, les responsabilités, vous baladez les citoyens sans jamais régler un seul de leur problème.

Vous coupez des cordons, inaugurez à tout va et le travail que nous attendons des élus ne se fait pas.

En 2005, une loi prévoyait qu'en 2015 tous les bâtiments recevant du public devaient être accessibles.

Pourquoi ma mairie de proximité ne l'est toujours pas ?

Nous sommes en 2019, l'année prochaine je ne ferai aucun effort.

Je ne voterai pas pour Philippe Saurel, ni pour aucun candidat et je n'irai plus voter dans ces conditions tant que vous me prendrez pour une sous-citoyenne et j'invite toutes les personnes confrontées aux mêmes difficultés à me suivre.

 

 

Un homme aussi intelligent soit-il, doit-il toujours scier la branche sur laquelle il est assis ?

Un bon maire ne doit négliger le vote d'aucuns de ses administrés.

Dominique MINANA (Présidente d'Hactions) contat.hactions@gmail.com
Tel. 0673607058

réponse à article ATLANTICO du 19/05/19 intitulé "Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent" Lambert d’une mort programmée

Moi, Dominique Miñana je ne suis pas un "handicap ambulant", je ne parle pas au nom des autres personnes handicapées pour me mêler d'une histoire qui ne concerne que Vincent Lambert.
Lorsqu'il était en puissance de le dire, il avait clairement exprimé selon une grande partie de ses proches, qu'il ne voulait pas d'acharnement thérapeutique.
Comme beaucoup, se croyant invincible et à l'abri des accidents, il n'avait pas consigné ses directives anticipées.
Tout le problème est là.
Les intégristes religieux qui s'arcboutent à vouloir la vie envers et contre tout, alors que le corps n'est plus qu'une prison, que la vie n'est plus que souffrance, devraient se taire.
La décence est que chacun devrait pouvoir choisir sa vie ou sa mort.
Je suis absolument opposée à l'acharnement thérapeutique.
Je tiens à ce que l'on respecte mon ultime liberté de partir quand la souffrance est trop grande, il n'y a d'ailleurs pas que la souffrance physique.
Je suis favorable à l'euthanasie et je conteste le droit à toute personne de parler en mon nom sous une pseudo justification "personnes en situation de handicap" et en celui de Vincent Lambert qui a suffisamment souffert.
Domi MINANA
#euthanasie
#vincentlambert
#admd
#lamortestnotreultimeliberté
#stopacharnementthérapeutique

Midi Libre du 12/05/19

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MINO AU FORUM DU OFF
Vendredi 17 MAI de 13h à 16h
Samedi 18 MAI de 10h à 13h
Dimanche 19 MAI de 16h à 19h
Je serai présente sur ces 3 jours à ces horaires et je vous présenterai mon livre "Gribouillis de pensées" aux éditions Edilivre.
Je ne pourrai pas vous le vendre, mais je pourrai vous le dédicacer si vous l'avez déjà en votre possession.
Venez nombreux à ma rencontre et chacun.e aura sa petite surprise.
A très bientôt.
Domi MINANA ou Mino Dérive

APPEL A MANIFESTER LE 12/04/19 à MONTPELLIER :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'association SAUDADE et l'association HACTIONS s'associent à la manifestation du 12 avril 2019 à 14h30 Place de la Comédie à Montpellier.
Nous demandons à tout le monde de participer massivement afin de conserver l'AAH.

 

Pour exiger le respect de nos droits et l'application des lois et conventions internationales.

Pour un revenu d'existence décent pour tou(te)s, sans prise en compte de celui du conjoint.

Pour l'autonomie, une réelle compensation du handicap, la fin des maltraitances, le respect.

Pour l'accessibilité pleine et entière.

Pour la fermeture des institutions ghettos, et des moyens pour vivre en milieu ordinaire.

Pour que nous soyons représenté(e)s par nous-mêmes et non par des profiteurs.

Pour un accès égal à l'éducation, à l'emploi, à la formation, au logement, aux soins, ….


Il est d'ordre et déjà inacceptable de vivre en dessous du seuil de pauvreté.
Le handicap n'est pas un choix, il s'impose aux personnes handicapées.
Il serait absolument aberrant de diminuer leurs ressources et de les soumettre à des conditions.
Marthe-helene Choukroun et Dominique MINANA

contact.hactions@gmail.com

Tel 0673607058

https://www.hactions.fr/

Association SAUDADE

assosaudade@gmail.com

Tel 0621704163

Et Merci à RADIO Clapas 93.5 FM qui m'a reçu dans son émission Place 1901. Domi MINANA (émission du 08/02/19)

Merci à Radio Campus Montpellier Montpellier de nous avoir donné la parole. Domi MINANA

#PasDeNouveauStade : des Pistes cyclables, des travaux de voirie et tous les aménagements nécessaires pour l'accessibilité aux bâtiments publics : salle Molière, Maisons pour tous etc. Egalité des citoyens, plus de Gaspillage.
#villedemontpellier #montpelliermétropole #philippesaurel #montpellier #handicap #pistescyclables #accessibilitéERP #loulounicollin

Cliquez sur le bouton pour accéder au reportage de viàOccitanie sur la Marche de la dignité du 10/02/19.

En ce jour anniversaire de la loi du 11/02/05, Sophie Cluzel croit devoir faire la maline sur les ondes et voici un excellent article de Midi Libre en date de ce jour (11/02/19) qui viendra rétablir la vérité. Domi MINANA

Ce soir, une grande colère monte du plus profond de moi contre le cinéma Diagonal à Montpellier. Ce n'est pas la première fois que j'écris et que je dénonce cet état de fait. Déjà ne pas avoir réalisé les travaux nécessaires pour rendre accessibles toutes les salles, j'ai du mal à le concevoir pour ce cinéma au cœur de la ville de Montpellier. Régulièrement, les avant-premières sont à l'étage et les personnes handicapées sont privées du débat avec le réalisateur.
Ce soir à l'honneur, Fatima Sissani avec un film documentaire :«Tes cheveux démêlés cachent une guerre de 7ans». Regard sur 3 résistantes engagées au coté du FLN, ce film marque l'ouverture d'une série de manifestations, conférences autour de l'Algérie.
Je suis hors de moi, de ne pas être respectée et une fois encore de ne pouvoir assister à cette avant-première.
L'apartheid est là et dans l'indifférence, vous passerez pour sûr une formidable soirée.
Si j'avais autour de moi, les personnes déterminées, la prochaine avant-première, vous devriez téléphoner à la police pour déloger, les fauteuils roulants qui bloqueraient l'accès aux escaliers.
Plus de premières sans l'accès pour tous !
Bonne soirée si vous pouvez...
Domi MINANA
#discrimination #handicap #accessibility #accessibilité #cinema #montpellier #diagonal

Lettre ouverte aux élu.e.s du 24/02/18

Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République, Monsieur Macron,

 

Lettre ouverte à Madame Macron, Première Dame de France,

 

Lettre ouverte à Madame Buzyn, Ministre des solidarités et de la santé,

 

Lettre ouverte à Monsieur Saurel Philippe, Maire de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée Métropole ,

 

Lettre ouverte à Madame Mirallès Patricia, Députée de l’Hérault, Ajointe territoriale à la ville de Montpellier et Marraine du Festival Al Andalus,

 

 

 

 

 

Montpellier le 24 février 2018,

 

 

 

 

 

Vous n’aurez rien, ni les larmes, ni la colère.

 

Vous n’aurez rien que la combativité et l’exigence d’une vie meilleure pour tous.

 

Vous ne voulez pas mettre en œuvre le « vivre ensemble ».

 

Vous trouvez toujours d’excellentes raisons pour reporter les échéances, accorder des dérogations.

 

Vous prétendez pourtant la question du handicap prioritaire.

 

Mais qu’il en soit sur les revenus, le logement, les transports, l’emploi, l’éducation, l’accès aux soins, la culture ; le handicap cultive toutes les difficultés.

 

Organiser sa vie en voulant se coucher tardivement, sortir et aller où bon vous semble est un bras de  fer permanent.

 

Je mène ce bras de fer depuis ma naissance, si vous voulez savoir toute l’histoire, lisez « gribouillis de pensées » de Mino Dérive aux éditions Edilivre. Ce livre qui n’est dans aucune librairie relate une partie de mon vécu.

 

Je n’ai pas grand-chose à vous vendre à part cette histoire.

 

Je ne la vends pas, je vous la donne, je l’échange contre n’importe lequel d’entre vous.

 

Je ne veux pas me coucher à 18h, je veux une organisation sereine, les jours fériés, les week-ends.

 

Cela suppose des moyens, pas seulement pour les personnes handicapées, mais aussi pour les personnes âgées. Je vous parle de dépendance, de « bientraitance ».

 

Comprenez bien que je ne suis pas là à mendier quelques piécettes.

 

Je ne suis pas une « gueuse », même si au fond vous me traitez comme telle.

 

Je sais que là je vous regarde droit dans les yeux, je vous interpelle d’égal à égal : Citoyenne et femme.

 

«Handicapé» n’est rien qu’un état.

 

Je m’identifie dans ce corps « imparfait » comme une FEMME, vous ne voyez que le fauteuil, tout s’arrête pour vous au fauteuil.

 

Comment pourrait-il en être autrement ?

 

Pas une semaine sans que dans l’indifférence totale, je ne puisse accéder à un lieu qui reçoit du public.

 

J’ai rompu le silence, j’ai écrit tout d’abord aux élus locaux. Je n’ai pas eu de réponse.

 

J’écrivais à titre individuel.

 

En 2012, voyant que la loi du 11 février 2005, loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées allait voir son échéance reportée, j’ai créé avec mon entourage « militant » l’association Hactions.

 

Je pensais naïvement que cela aurait plus d’impact, je n’ai pas eu d’avantage de réponses.

 

Sur la pression des articles parus, j’ai été reçue deux fois et J’ai eu il y a quelques mois, la secrétaire du cabinet de Monsieur le Maire au téléphone qui m’a annoncé « tout ce qui est réalisé » pour mener à bien cette mission.

 

Je souris, tant c’est poudre aux yeux, ramené au budget d’une ville, voire d’un pays, l’effort fourni en France est illusoire.

 

Vous allez me justifier que ce sont des sommes colossales, que vous ne pouvez pas, que vos prédécesseurs non pas etc…

 

Ce discours vous déconsidère. 

 

Si j’écris ce soir, c’est que je devais aller au Festival Al Andalus. J’avais acheté ma place (N°6) sur internet bien en avance.

 

La représentation de ce soir était salle Molière à l’Opéra Comédie de Montpellier. Il m’avait été donné à croire que depuis les derniers travaux de mise en place de la rampe qui permet l’achat des billets (boulevard Victor Hugo) tout était accessible.

 

La veille à la salle Pétrarque pour le même Festival, pas de toilettes accessibles, prévoir une soirée de plus de 4h dans cette salle, avec une pause thé et pâtisseries à l’entracte. C’est limite en terme de respect des personnes en situation de handicap.

 

Ce matin lorsque mon téléphone a sonné, c’était pour m’annoncer que contrairement à ce qui m’avait été annoncé, la salle Molière n’était pas accessible.

 

Tout le monde en est désolé, même la Députée, Ajointe à la ville territoriale et Marraine de ce Festival va s’excuser.

 

Monsieur Saurel n’y manquera pas non plus par voie de presse de contrer mes propos.

 

Il a d’autres priorités, il trouve de l’argent pour construire des nouveaux stades, mais pas pour mettre aux normes les mairies de proximité, les maisons pour tous…

 

Pour voter, je dois faire plus de 2km en roulant (voirie pas franchement en bon état et croisement dangereux), il n’y a pas de moyens de transport mis en place les jours de vote. Je ne suis plus adhérente du GIHP et ils ont accepté la dernière fois de me transporter lorsque j’ai parlé de « délégation de services publics » qui à ce titre reçoit des subventions.

 

Je voudrais ne plus avoir à me battre tous les jours, ne plus remplir les mêmes dossiers MDPH tous les 3 ans, avec un « projet de vie ». Voilà quand même 60 années que je suis dans cet état.

 

Ma vie n’est pas négociable, ma liberté est la même que la vôtre.

 

Je dois pouvoir aller, venir et vivre comme je le souhaite.

 

Je dis exclusivement « je », le monde du handicap ne se reconnaît pas forcément dans cette vie-là, mais je crois que beaucoup ont fini par ne plus voir les murs qui les entourent.

 

Je veux exploser les « murs » et lorsque je fermerai les yeux, laisser à mes jeunes confrères et consœurs d’infortune une vie meilleure que la mienne, une vie plus facile et digne.

 

Je vous remercie de m’apporter les réponses et de mettre en œuvre immédiatement la loi du 11 février 2005 telle qu’elle a été votée et non pas avec les amendements qui l’effacent et l’estompent petit à petit.

 

Fraternelles salutations.

 

Dominique MINANA

 

 

 

Je remercie la Marseillaise et Annie Menras en particulier pour cet excellent article du 16/02/18 qui résume parfaitement ma situation.

 

Domi MINANA

 #HANDICAP #ACCESSIBILITE #DIAGONAL #MONTPELLIER

Présentation de l'association.

En référence à la convention internationale des droits de la personne handicapée ratifiée  par la France le 17 février 2010 et des directives européennes 2000/43/CE et 2000/78/CE, le principe d’égalité des citoyens et de non discrimination a été renforcé.

En conséquence, sachant que nul ne peut être discriminé pour des raisons liées à : l’âge,  le sexe, l’origine,  la situation de famille, l’orientation sexuelle, les mœurs, les caractéristiques génétiques, l’appartenance vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race, l’apparence physique, le handicap, l’état de santé, l’état de grossesse,  le patronyme, les opinions politiques, les convictions religieuses, les activités syndicales ; l’association se veut  défenseuse de la dignité et du respect du droit des personnes.

L’association  se propose d’intervenir dans tous les domaines où cette discrimination est manifeste pour les personnes en situation de handicap.

L’association se donne la possibilité de mener toutes les actions médiatiques possibles pour alerter l’opinion publique sur les restrictions d’accès qu’ils subissent.

Elle prône le principe d’égalité des citoyens et de non discrimination.

 

Dans le Blog vous trouverez notre parcours en Espagne du 8 au 28 avril 2018.

Nous sommes à la recherche de sponsors, si vous voulez nous aider, contactez-nous.

Merci


Actualités

Presse

Soutien

Photos

Vous pouvez nous aider à enrichir notre site, en envoyant vos photos à contact.hactions@gmail.com


Nous contacter :

 

HACTIONS

253 Rue Philippe CASTAN

Apt A02

34090 MONTPELLIER

Tel 06 73 60 70 58